DataDino.com

Votre blog marketing et technologie

Comment fonctionne un tableau interactif

L’élève est très Bien Informé, pour une très Bonne Interaction grâce au Tableau  Interactif ! Depuis son arrivée dans les écoles par exemple, il fait des miracles pour rendre plus dynamiques, vivants et riches les cours dispensés par les professeurs. Aussi, même les éducateurs les plus réfractaires ont complètement adopté ce nouveau mode d’instruction et d’ailleurs peu surpris de découvrir de nouveaux outils composés d’une grande surface blanche tactile qui s’utilise par le toucher, un ordinateur auquel il est connecté pour afficher simultanément l’image générée par ce dernier grâce à un système de vidéo projection.

Bien entendu, l’idéal est de disposer de certaines bases et être féru en faveur du numérique d’autant plus que les enfants issus de la génération 2000 eux, sont effectivement nés avec une tablette à portée de main et trouve cela naturel de composer avec un grand écran interactif et des tablettes en guise de cahier, feuillets, bloc de notes.

Fonctionnement  du tableau blanc interactif ?

D’une grande simplicité d’utilisation à l’image des tablettes, smartphones, ordinateurs dont l’intuitivité permet une maniabilité des plus remarquables pour meilleur facilité d’utilisation. Acheter un tableau interactif c’est donc être dans l’ère du temps et de l’information à portée de main pour guider les cours et faciliter la tâche des professeurs au quotidien en affichant par exemple un cours à partir d’un fichier d’ordinateur.

En effet, techniquement parlant, le tableau blanc interactif est donc à la fois un périphérique d’entrée puisqu’il contrôle l’ordinateur en remplaçant le clavier et la souris et un « dispositif de sortie» puisqu’il tient lieu d’écran d’affichage. Avec cette double caractéristique, l’opérateur est en mesure de présenter, créer, modifier, manipuler et enregistrer du contenu numérique en exécutant directement ses commandes sur la surface du tableau blanc interactif, visible par tout un auditoire.

Ce qui peut troubler parfois l’enseignant c’est que l’interactivité stimule l’échange et que l’apprentissage ne passe plus seulement d’un orateur à un public qui enregistre les données. Le partage est aussi à double sens : lorsque l’auditoire veut transmettre un message ou poser une question, il possède du même support de partage et d’accès à internet pour faire valoir son argument qu’il soit interrogatif ou narratif. L’accessibilité du support d’échange est rendue plus facile puisque le TBI fonctionne par l’association d’un ordinateur dont les fonctionnalités de base sont universelles et d’un vidéo projecteur qui n’est qu’un simple transmetteur en ce sens que qu’il est possible de voir apparaître sur la surface de projection du Tableau interactif, tout ce qui se passe en temps réel sur l’écran de l’ordinateur. Le fonctionnement qualitatif proprement dit dépend de la technologie intégrée comme la technologie électromagnétique, la membrane résistant ou bien le capteur périphérique optique, infrarouge ou laser.

Ces éléments sont personnalisables tout comme les logiciels d’intégration des données et de présentation systémiques de partage en corrélation avec l’utilisation finale du tableau interactif selon qu’il sera utilisé en milieu professionnel éducatif, d’entreprise, associatif etc. …

Pour en savoir davantage sur le tableau interactif et son fonctionnement, suivez le lien             https://www.ecran-tactile.org/tableau-blanc-interactif/

RedacteurTitouan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Revenir en haut de page